in

Parc national du Mont-Orford – 50 km, 2500 m D+

Je vous propose un parcours de 25 km linéaire ou 50 km aller-retour au Mont-Orford en Estrie.

J’ai opté pour l’aller-retour de 50 km, un tracé qui fusionne les sentiers de randonnée pédestre: Mont-Chauve, Les Crêtes, Le Ruisseau-David et Le Ruisseau-des-Chênes. Je suis parti de la route 220 au stationnement du Parc municipal de l’Érablière et j’ai mis 9 h pour parcourir le terrain, ce qui inclut aussi une heure d’arrêt au total dans la journée.

Puisque j’étais en autonomie complète, l’eau était l’un des facteurs les plus importants. Je suis tombé sur une journée de canicule et j’ai dû consommer un total de quatre litres d’eau. Tous les ruisseaux étaient à sec sauf deux. Inutile de vous dire que la gestion de l’eau nécessitait un filtre dans ce cas.

La réputation du sentier des Crêtes

On va se le dire, ce n’est pas une sortie facile avec 2500 m D+, et certaines sections du territoire sont très difficiles. Les secteurs les plus techniques sont les Crêtes et le Ruisseau-des-Chênes. En plus, lorsque vous les enchaînez vous passez par le sommet Orford, c’est là que votre total de dénivelé se fera : soyez patients.

Si vous le faites dans le même sens que moi, vous aurez un départ facile pour les dix premiers kilomètres, ensuite ça va dépendre de vos capacités et de votre préparation. Pourquoi ne pas commencer par quelque chose de plus simple?

Je n’ai pas de photos de mon passage à Orford mais j’ai plein de souvenirs. Il a fait très chaud pour l’aller, et à mon retour j’avais juste très hâte à la bière. J’ai crinqué mon petit «speaker»; je suis revenu avec Jean Leloup, Damien Robitaille, Daniel Bélanger, Forever Pavot, Kaytranada, Metronomy, MGMT, Wyclef Jean et Ceu. Ça te donne une idée du temps qu’il faut pour revenir parce que j’ai écouté un album complet de chaque artiste.

Les points d’eau

J’utilise un filtre Katadyn Befree compatible sur les bouteilles Hydrapak. C’est vite devenu mon meilleur ami dans mon équipement de base de longue sortie. Le goût de l’eau des ruisseaux rencontrés était très bonne et leur débit est généralement excellent, mais dans mon cas, c’était limite puisque nous sommes dans un été chaud et sec.

  • Point d’eau #1 au 10e km : c’est au pied des Crêtes (Le Ponceau)
  • Point d’eau #2 au 24e km dans le ruisseau du stationnement du sentier du Ruisseau-des-Chênes

C’est la chute du Ruisseau-des-Chênes mais en FÉVRIER !!

Durée Distance Dénivelé
km m
Lien vers l'activité Strava

Qu'en dites-vous ?