in

Au temps de l’isolement

Ce n’est pas mon habitude

Mais j’ai renoué avec le bitume

Après le confinement

C’est la forêt qui m’attend

Mes sentiers préférés fermés

Dans mon appartement confiné

J’ai le temps de m’entraîner

Mais nulle part, où aller

Mon vélo sur le balcon

Ou tantôt dans le salon

Je tourne les roues

Et je m’ennuie de la boue

Mais bientôt ça sera le temps

De sortir de quarantaine

D’aller courir après les hirondelles

De redécouvrir les étangs

Ça sera un été sans courses

Mais il y aura encore des ours

Quand les forêts vont ouvrir

Et que je vais pouvoir y courir

#cavabienaller

Qu'en dites-vous ?