in

Courir gratuitement ou à peu de frais en trail…

Les organisations ont définitivement besoin de financer leurs événements pour en assurer le bon déroulement; donc pas question de lésiner sur la qualité des courses. Si vous êtes un coureur avide des événements organisés comme je le suis, il y a tout de même moyen de conserver un budget raisonnable.

Mon approche préférée : l’implication.

Tout comme d’argent, les organisations ont grandement besoin de bénévoles dévoués. Plusieurs événements ont même de généreux programmes pour reconnaître l’engagement de leurs bénévoles. Lors du bénévolat, l’hébergement et les repas sont généralement fournis, en plus de rabais à l’inscription pour une édition ultérieure, ou un autre événement de la même organisation. Être bénévole lors d’une course permet également de vivre l’événement et de savoir si ça s’adresse à nos aspirations et défis personnels.

Les possibilités de bénévolat sont variées. Avant un événement, il faut préparer le terrain, baliser et défricher un parcours, besoins informatiques pour la promotion de l’événement, etc. Au cours de l’événement, il faut remettre des dossards, assurer le bon fonctionnement d’un ravitaillement, fermer/débaliser un parcours, préparer/servir le repas d’après course et j’en passe. Les possibilités sont infinies.

Et c’est sans compter toute la gratitude et la reconnaissance que procurent une telle expérience quand on y met du cœur.

Mon expérience personnelle 

Je vous donne l’exemple de Harricana dans Charlevoix. Un généreux programme de reconnaissance de l’implication est annoncé sur leur site web. J’y vais systématiquement depuis 2016. Je dois avouer que la première fois, j’ai donné mon nom à la dernière minute pour fermer un tronçon du 125 km puisque j’y courais le 10 km. Je voulais bénéficier d’un rabais pour l’année suivante pour une plus longue distance… Finalement, ayant tellement aimé mon expérience, j’ai plutôt récidivé comme fermeur de la totalité du 42 k 2018. J’y retournais à nouveau comme fermeur après m’être impliquée avec la thématique annuelle de la jeunesse et du service à la clientèle. Cette année, ce sera un défi plus personnel : je cours le 65km. Difficile de m’en tenir à ça, je serai bénévole le dimanche. De plus, comme ma famille m’accompagne, elle s’est portée volontaire à la préparation des repas en m’attendant. Hébergement, repas, item souvenir et mon 65 km, entièrement gratuits en 2019…

Zion en Utah pour 2020; mon conjoint aura son demi-marathon trail gratuit et mon 100 km ne m’aura coûté que 50$ US après avoir passé la journée au ravitaillement final cette année. Il faut dire qu’on était déjà sur place… Québec méga trail, une magnifique fin de semaine à être dans une ambiance festive, rencontrer des personnes formidables sans avoir à débourser de frais d’inscription encore une fois… Je pourrais citer d’autres exemples; renseignez-vous, je crois que c’est un must pour tout coureur d’être bénévole au moins une fois.

D’autres avenues d’économie

Les frais d’inscription à certaines courses, comme la série MEC, sont également moindres. Cette série s’en tient à l’essentiel : pas de chandail, pas de médaille, des ravitaillements minimalistes. J’aime bien pour me tester. Ce type d’événement me procure tout de même un environnement de choix pour m’entraîner plus intensément.

L’inscription hâtive peut être un couteau à double tranchant; en effet, on bénéficie d’un tarif avantageux, mais on ne sait jamais si, une de ces fameuses blessures qui touchent tant de coureurs, ne nous affectera pas le moment venu… Il devient alors intéressant de regarder les politiques de remboursement ou de transfert de dossard.

Les clubs de course vous donnent souvent droit à un pourcentage de réduction sur les frais d’inscription à différents événements. Voyez avec le vôtre.

Sur ce, je vous souhaite une excellente saison de courses et de planification 2020 ; en espérant vous avoir donné le goût de vous inscrire en tant que bénévole à au moins un événement.

Qu'en dites-vous ?