in

Et si je venais de me trouver un plan B

Ok, alors oui, je me suis légèrement apitoyée sur mon sort de coureuse-plus-de-course-au-programme-en-2020 durant quelques heures, et je me suis acheté une bouteille de rosée. Par contre, j’en suis rapidement venue à relativiser tout ça.  C’est quoi quelques courses annulées? Ok, j’avais prévu sortir complètement de ma zone de confort en me lançant comme défi de courir mon 1er ultra. Donc, les plans ont changé, ça arrive.

Ironiquement, je devais commencer officiellement mon plan d’entraînement cette semaine : chose que j’ai faite. Puis, aujourd’hui, je me suis questionnée. À quoi bon? Sérieusement. Pourquoi augmenter ainsi mon volume et être prête pour quelque chose qui finalement, n’arrivera qu’un an plus tard?

Et puis, j’ai ouvert mes oeillères. Une option serait de faire un ultra, hors événement officiel, quand la situation me permettra d’accéder à la montagne, ayant pris le temps de m’y entraîner préalablement, ou encore m’inscrire à un événement post 31 août.  Ah voilà! je crois bien avoir trouvé.

L’an passé, j’ai participé au Trail du Grand-duc dans le parc de la Jacques-Cartier à la fin octobre et j’avais grandement aimé. Si je venais de me trouver un plan B…?   Je sens déjà la motivation qui revient en courant. Suffit parfois de changer notre perspective pour que s’ouvrent à nous de nouvelles possibilités.

Qu'en dites-vous ?