in

L’esprit trail – quand solidarité rime avec confinement!

Cliquez ici pour les détails du concours

Tu as reçu l’appel à tous de Distances+ pour stimuler l’achat local dans l’industrie du sport et du plein air?

Je sais que c’est vraiment « plate » que les événements s’annulent les uns après les autres. Certaines organisations peuvent se permettre de rembourser, d’autres limitent leurs inscriptions au cas où ils soient obligés d’annuler, d’autres reportent ou proposent de convertir en événements virtuels. Peu importe la situation, on va se le dire franchement, c’est chiant et tu aurais vraiment préféré y participer pour vrai, comme avant le confinement.

En plus, tous tes terrains de jeu habituels ont fermé : la Sépaq, quand même bien que ta carte d’accès annuelle soit valide plus longtemps à la réouverture, le P.E.N.S (Sutton), le MSH (Saint-Hilaire), etc. Sans compter le spinning, les piscines, les gyms, les centres d’escalade, les physio, les chiro, les masso; et ceux-là, ce n’est pas près d’être à nouveau accessible quand on écoute les nouvelles.

Comme consommateur, tu as la possibilité que, dans quelques mois, les petites organisations existent toujours, que les commerçants aient pu traverser la pandémie sans se ruiner totalement.

Combien as-tu dépensé au cours des dernières années en inscriptions, en équipements sportifs, en vêtements, en suppléments, en traitements et autres ? Je préfère ne même pas y penser.

Si tu as la chance de continuer à avoir un salaire, as-tu pensé à l’après-pandémie, si on veut le maintien de prix abordables, la survie des entreprises d’ici, qui souvent commanditent les événements locaux?… Penses-y sérieusement!

Qu'en dites-vous ?