in ,

Mon premier trail… réussi!

Cliquez ici pour les détails du concours

À l’été 2019, j’ai découvert l’univers fascinant du trail en étant bénévole à la course de la Clinique du Coureur. Depuis, je suis avec intérêt l‘évolution de plusieurs athlètes tout en m’informant sur les parcours mondiaux où j’espère aller un jour.

À ma première sortie de trail, je me suis «enfargée» le pied dans une racine d’arbre… résultat : un doigt cassé, plâtre, puis rééducation. Disons que, tout en continuant la course sur route, j’avais remis mes aspirations au trail pour la saison 2020.

Fin d’année 2019 arrive; je planifie mon horaire de travail et mes voyages de l’année. Parfait : mars et avril 2020, j’irai travailler dans le Nord, mais je vais voyager et m’essayer au trail dans un autre pays.  Juin à septembre,  je vais travailler à Québec tout en participant à quelques courses durant mes congés, puis, en octobre, sera un grand voyage dans les montagnes d’Amérique du Sud… un horaire chamboulé, quoi!

Donc, me voici en ce moment, à planifier l’arrivée des futurs cas Covid-19 dans un petit village inuit de 200 habitants. C’est peu de monde, mais tout un défi quand la clinique est grande comme ma main… Ok, je porte des gants médiums, mais vous aurez compris qu’on peut être serré quand on sait que les familles sont très nombreuses, sous un même toit… ça peut dégénérer très vite. Et ça vous dit de travailler sous la tente à -20 Celsius?

Je gère alors ce nouveau stress en allant courir dans les trois rues du village quand je suis de garde, s’il n’y a pas de blizzard, ou dans la magnifique toundra encore enneigée, quand je suis libre. Alors le voici mon premier trail 2020, la toundra du Nunavik! Et le tout, «au pace du bonheur»! Pas besoin d’inscription officielle ni de grand dénivelé, le vent et la glace se chargent de me faire vivre une nouvelle expérience en nature.

On est isolé sans connexion routière, l’avion se fait rare, le territoire est vaste… Ça va bien aller!

Qu'en dites-vous ?