in

Hommage à la communauté de trail

On avait tellement hâte au 11 octobre, nous avons travaillé si fort, mais malheureusement 2020 ne nous aura laissé aucune marge de manœuvre.  À défaut d’être découragé, j’ai le sentiment d’avoir tout essayé.  Surtout, je crois que notre communauté en ressortira plus forte.

Après avoir travaillé sur la sécurité des deux événements de trail qui ont eu lieu en septembre, je peux témoigner que les coureurs sont respectueux des consignes et déterminés à s’ajuster selon les demandes. Je voudrais vous féliciter pour votre discipline exemplaire.  Vous avez su vous adapter sans même rouspéter.  Je vous dit bravo!

Nous avons prouvé (les organisateurs et les coureurs) qu’il est possible de tenir une course en temps de pandémie.  Le 11 octobre, nous aurions été prêts à vous recevoir.  Je n’avais aucun doute sur le bon déroulement de la course et surtout sur votre respect envers les consignes.

Je trouve bien dommage que nous subissions cette deuxième vague sans qu’aucune distinction ou nuance soit apportée aux activités que nous pratiquons. Comment justifier qu’on puisse être par centaine dans les centres commerciaux alors qu’on ne peut pas prendre part à une compétition en plein air?  Je sais qu’il faudrait apporter des nuances à mon propos, mais je trouve quand même la situation paradoxale.  Même si cela nous semble injuste, la pandémie est sérieuse.  Le bon jugement nous oblige à suivre les consignes et à donner l’exemple.  

Le sport c’est la santé et la santé c’est la vie!   Si la pandémie perdure jusqu’en 2021, j’espère que les autorités gouvernementales auront le temps de mieux analyser l’impact positif que procurent les compétitions sportives. J’espère qu’ils accepteront de manière plus large la tenue de nos événements.  Même si en soi, l’objectif d’être en forme est bien suffisant, les compétitions nous poussent à concrétiser nos objectifs et nos efforts.  Sans oublier l’impact positif que les courses ludiques ont sur les jeunes lorsqu’ils y participent.  

Je termine en disant merci aux milliers de coureurs qui voulaient participer au QMT 50, au Défi des Couleurs ou au Bromont Ultra!  Merci de croire en nous et de nous appuyer!  Nous n’avons jamais cessez d’y croire, nous n’avons jamais arrêté de travailler et il n’est pas question d’arrêter d’ici 2021. Nous sommes déjà en train d’y réfléchir et de nous y attaquer.  Gardez votre enthousiasme en vie, nous y arriverons!

Quand tout ça sera terminé, je vais tous vous faire un colleux à la ligne d’arrivée!

C’est une promesse de vieux grincheux 😉 

Qu'en dites-vous ?