in

160 km à travers les Andes : le « privilège de courir » 

Florent Bouguin
Florent Bouguin

Compte rendu des 160 km (9500m D+) du The North Face Endurance Challenge Chile

Nous sommes au 90e km, il fait chaud, très chaud.

Les montagnes enneigées n’arrivent plus à me refroidir.

Je titube, je suis vraiment fatigué!

Je vois un lit de fleurs de montagne à l’ombre d’un cactus géant.

Je stoppe, je m’allonge, je suis bien!

Ces 45 minutes de repos inattendues m’ont permis de finir cet ultramarathon.

Au-delà de ce moment mélange à la fois de détresse et de plénitude, il y a ce privilège.

Privilège de courir à travers la cordillère des Andes, privilège de côtoyer la culture sud-américaine si énergisante, privilège d’évoluer dans un monde au combien passionnant.

Franchir la ligne d’arrivée après 26 heures d’effort et d’émotions est bouleversant. C’est un mélange de solitude et d’amour.

Bien des compromis, bien des tensions et bien des joies nous permettent d’arriver à ces accomplissements.

Autant les moments de souffrance et de solitude peuvent être perçues comme difficiles, autant le partage et le bonheur avec les gens qu’on aime sont les clefs de nos victoires.

Qu'en dites-vous ?